fbpx
Blog

Que sont les contenus chauds et contenus froids en content marketing ?

Vous qui avez décidé de booster votre activité grâce à un site internet, sachez que vous êtes dans le vrai. Quel que soit votre domaine, un site internet vous apportera une clientèle inespérée. À condition bien sûr de respecter les bases en matière de référencement naturel, et notamment en ce qui concerne la production de contenus chauds et de contenus froids.

Contenus chauds et contenus froids : explication simple

Derrière cette expression, ce sont deux types de contenus fondamentaux du référencement naturel, et donc deux formes de production en content marketing qu’il vous faut, sinon pratiquer, du moins connaitre, pour être à même d’avoir une bonne stratégie SEO.

  • D’un côté, on parle de contenu froid pour désigner les textes « originaux » de votre site internet. C’est-à-dire ceux qu’ils sont là dès le lancement du site, qui n’ont pas vocation à être modifiés ou à évoluer. Ce sont les textes qui présentent votre activité, et que vous avez écrits pour faire savoir à vos futurs clients à quel point votre service ou votre produit sont indispensables. Ces textes, si vous avez bien fait le travail (ou si vous l’avez confié à une agence de com’, petits malins !) seront gavés de mots-clefs ultraperformants qui feront les délices des Spiders de Google, ces petits robots qui scannent inlassablement internet afin d’indexer au mieux ses milliards de pages.
  • D’autre part, on appellera le contenu chaud les news plus actuelles, dont il vous siéra d’abreuver les fidèles inscrits à votre newsletter ou qui vous suivent sur les réseaux. Le contenu chaud est le contenu qui alimente votre site internet au fil du temps, et qui montre que vous êtes toujours à la page dans votre business. Si la production de contenu chaud a un inconvénient, c’est dans le fait que ces news, ou du moins l’intérêt qu’elles représentent, sont généralement éphémères. En effet, passés quelques mois, une nouvelle n’en est plus une.

Notons au passage que pour être réellement efficace, une production de contenus chauds devrait être envisagée de façon régulière (une fois par semaine par exemple), ce qui évidemment implique d’y consacrer du temps et de l’organisation.

 

Si nous tenons à vous présenter ces 2 catégories de content marketing que sont les contenus chauds et froids, c’est parce que vous risquerez de croiser ici et là des défenseurs des deux camps. Pour des raisons diverses et variées, certains prétendent que le contenu froid aura un impact plus intéressant pour votre SEO que le contenu chaud en raison de l’éphémérité de ce dernier. Mais dans l’autre sens, certains ne misent que sur l’actu brûlante, et prétendent faire tout leur beurre uniquement avec du contenu chaud.

Voici ce que nous pensons : en content marketing, dans la grande majorité des cas, contenus chauds et contenus froids se complètent à merveille. L’un n’est pas préjudiciable à l’autre. Ce qui pourrait l’être en revanche, ce serait de choisir entre les deux camps. Ainsi à moins que votre site internet soit un site purement branché « actualité » et donc contenu chaud, vous n’avez aucun intérêt à vous dispenser de l’un ou l’autre. Au contraire.

 

Avantages du contenu froid pour votre content marketing

Nous avons expliqué brièvement que l’intérêt du contenu chaud résidait surtout dans le fait d’informer votre audience, de démontrer que vous mettez à jour vos connaissances de votre domaine d’expertise et, évidemment, d’enrichir toujours un peu plus les pages de votre site en matière textuelle, et donc en mots-clefs.

Mais il convient de ne pas sous-estimer la puissance du contenu froid. Ce n’est pas parce que ce texte est là dès la création du site et qu’il est à peu près contemporain de votre template qu’il fait partie des meubles.

Au contraire, notez bien ceci, car tel est le grand secret d’une campagne SEO réussie : en référencement naturel, le contenu présent sur votre site continue de vous rapporter des clients, même plusieurs années après qu’il ait été posté. En effet, puisque Google se base notamment sur les mots-clefs, l’ancienneté, la fidélisation et la régularité du trafic d’un site pour ses calculs d’indexation, il apparait clair qu’un bon contenu bénéficie d’un effet boule de neige. En SEO, on appelle cela le « trafic à longue traine ».

Sans même parler de l’autre grand avantage à tirer de pages à l’ancienneté rentable : celles-ci, à condition bien sûr d’avoir été bien rédigées (c’est-à-dire à condition de les avoir écrites aussi pour leur caractère informatif, et non uniquement pour les bourrer de mots-clefs), seront souvent citées par d’autres sites, blogs, forums ou pages. De ce fait, chaque fois qu’un visiteur tombera sur ces liens, il pourra être tenté de cliquer dessus, et atterrira sur votre site. Et chaque fois, Google en prendra bonne note, et fera monter votre site dans ses résultats. Or avec le temps, il se pourrait bien que ces liens se multiplient. On appelle cela une stratégie de netlinking. Et c’est vraiment très rentable pour votre SEO.

Interested Working
With me? Let's connect!